thym

Le thym est cultivé depuis l'antiquité autant pour ses usages aromatiques et culinaires qu'aujourd'hui en horticulture ornementale

C'est un antibiotiques natuel.

Le thym des jardins (thymus vulgaris) peut atteindre 20 à 30 cm, avec un espacement de 30 cm.

Le plein soleil, un sol pauvre, sec et calcaire est tout ce qu'il faut pour le cultiver. Il est donc important d'éviter les engrais et les arrosages d'appoint.

Taillez les branches au besoin. Pour le séchage, récoltez avant la floraison.

Dans le potager, il est un bon compagnon des tomates, aubergines et pommes de terre dont il éloigne les mouches blanches. En aménagement paysager, le thym serpolet (thymus serphyllum) et ses nombreuses variétés horticoles, est utilisé comme couvre-sol entre les dalles des sentiers et les pierres des murets. Il atteint 10 cm. au maximum.

Il se marie avec tout; viandes, poissons, oeufs, légumes ou salades. Il peut être employé frais ou séché et conservé dans un bocal hermétique jusqu'à son utilisation. Il peut aussi être congelé par branches entières dans des sacs à congélation.

jardiniers© webmaster: jardi@live.fr

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×